La signature manuscrite n’est pas requise lorsque le mémoire est transmis au moyen de la messagerie sécurisée de l’avocat.