Le maintien en activité du fonctionnaire atteint par la limite d’âge ne constitue pas un droit mais une faculté pour l’autorité administrative